Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Antoine Lacroix

Antoine Lacroix

Blog de réflexions sur les problèmes de société


Mourir pour une pomme

Publié par Antoine Lacroix sur 18 Décembre 2014, 11:20am

Mourir pour une pomme

Cela devait arriver mais personne n'a rien fait. Au contraire, des élèves ont envenimé les choses. Ils ont appelé à la guerre ouverte et cela a couté la vie à Dennis, une jeune homme du Minnesota de 14 ans. Enfin c'est ce que l'on suppose car il a disparu. 

Le problème est venu de la directrice.  Elle avait décidé de mettre des pommes au menu de la cantine. Des pommes, c'est à dire des fruits.

Les élèves regardaient ces pommes empilées dans leur corbeille en passant avec leur plateau mais le tas restait intact. Les élèves contournaient le tas de pommes en détournant le regard. Certains avaient un haut-le-coeur. Tous se demandaient ce qu'ils avaient fait pour que cette torture leur soit infligée. Les employés de la cantine avaient été menacés d'être licenciés par la directrice s'il refusaient d'installer les pommes. Ils se cachaient lorsqu'ils quittaient l'école le soir avec leur voiture de peur des représailles.

Un jour, une pomme disparut.

La nouvelle fit le tour de l'école en 8 secondes chrono en main, le tour de la ville en 12 secondes, puis se répandit dans tous les Etats-Unis en 21 secondes. 

Une pomme avait disparu dans la cantine de Cityville dans le Minnesota. 

Le ministre vint en personne dans l'école et somma la directrice de retirer les pommes sur le champ. Ce qu'elle fit. Mais comme cette directrice était en train de devenir folle, elle demanda à ce que les pommes soient remises au menu à la cantine. Plus personne ne voulait le faire alors elle les remit elle-même à leur place et resta à surveiller derrière la vitre sans tain des cuisines. Les élèves étaient horrifiés. 

Un jour, une deuxième pomme disparut. Tout le monde se demanda qui avait trahi. Qui avait pris la pomme ? Il fallait savoir si elle avait été mangée et par qui.

- "C'est elle, oui c'est elle, je l'ai vu prendre la pomme". Les faux témoignages allaient bon train. 

Nathalie était française par sa mère.

Cela ne pouvait être qu'elle. Tout le monde quitta sa salle de classe, se mit en groupe et se dirigea vers la classe de Nathalia. Elle était vite  menottée et avait le cou passé dans une corde attaché au lampadaire de la classe. Ses pieds allaient basculer dans le vide. Nathalia criait,

"Sales chiens, je vous déteste. Oui je mange des fruits et même des légumes". 

Tout le monde vociférait. Elle allait y passer. 

"Arrêtez, c'est moi. J'avoue". Au fond de la classe, la voix de Dennis se faisait entendre. Il ne pouvait laisser mourir Nathalie à sa place. La masse hurlante se jetta sur lui, cela dura quelques minutes dans un fatras indescriptible puis elle se dispersa, chacun rentra dans sa classe. Le calme revint dans l'école. 

Personne ne retrouva jamais la trace de Dennis, il avait disparu sous les élèves agglutinés. La police ne retrouva rien, ni sang, ni habits. 

La directrice fut internée. Elle n'a jamais guéri.

Cette histoire est (presque) vraie, suivez le lien ici

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents