Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Antoine Lacroix

Antoine Lacroix

Blog de réflexions sur les problèmes de société


Pathos, éthos, logos et Sarkozy

Publié par Antoine Lacroix sur 22 Septembre 2014, 08:45am

Ethos est l'argument qui nous vient de l'être, la manière de se comporter, la prestance.

Logos est l'argument qui utilise l'esprit de logique, la raison de l'auditeur.

Pathos est l'argument qui utilise sa capacité émotionnelle. 

"Je n'y peux rien c'est comme ça". Voilà ce qu'il a dit, au début de sa prestation hier soir prêtant à ses instincts et à son amour pour une  France déboussolée la responsabilité de son retour en politique. "Nicolas Sarkozy gère tout à l'affect. La contrepartie de l'affect, c'est la brutalité" dit Henri Guaino

Sarkozy nous dit être dans le pathos de part sa nature. "Je n'y peux rien". C'est un argument performatif qui s'autoréalise par son énonciation. C'est à dire qu'il contient sa validation en soi, et n'autorise pas le doute puisqu'il exclut la contestation.  L'auditeur est pris dans l'émotion de l'orateur qui ici l'introduit dans l'espace public. L'orateur se place dans la sphère publique en tant que personne et non en tant que porteur d'idées, ce qui place la question de l'homme providentiel comme essentielle dans une période où l'exécutif est très faible. Il y a rencontre entre un homme, une situation politique chaotique et des auditeurs sur lesquels on utilise un mode communicationnel et argumentatif fondé sur le pathos. La force argumentative du logos est exclue ce qui fait que, avec Sarko, on est fortement pour ou fortement contre. C'est une personnalité qui divise la sphère publique et qui invalide psychologiquement, de fait, sa proposition d'utiliser le référendum. Sarkozy soumet l'autre à ses émotions, il est comme ça, il n'y peut rien. S'il veut prouver sa sincérité qu'il redevienne conseiller municipal comme Giscard  au lieu d'utiliser Facebook, la télé et le parti pour reconquérir le pouvoir. 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents