Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Antoine Lacroix

Antoine Lacroix

Blog de réflexions sur les problèmes de société


L'un et le multiple

Publié par Antoine Lacroix sur 8 Novembre 2013, 16:09pm

En 2012, chez Imphy à Nevers, le même jour,deux morts. L'un, un homme de 62 ans descend dans une cuve de deux mètres de haut, quatre mètres de large, ouverte sur le dessus et meurt. L'autre, un homme de 41 ans le voit, vient à son secours et meurt aussi. Ils sont axphyxiés par du gaz qui a pris la place de l'oxygène. Pas de troisième mort parce que l'hécatombe aurait pu se poursuivre. Que se passe t-il de un à deux, du singulier au pluriel, de l'un au multiple .

Il se peut que pour le second, le premier soit malade, que son problème soit interne il vient donc au secours du premier. Il se rapproche. La mort du second indique au troisième que leur mort est probablement d'origine extérieure. Les corps un et deux se parlent et expliquent au troisième de faire exactement l'inverse de ce qu'a fait le second, c'est à dire de ne pas s'approcher.  Le multiple est donc la négation de l'un.

Le multiple dit aussi que l'un est faux, la vérité venant par l'union de l'un et du deux, par la constitution du multiple. L'un se tourne vers son intérieur, le second vers leur extérieur. Donc, seul le multiple permet d'accéder à la vérité sur les causes de la mort.

Les deux morts allongés par terre ont donc parlé sans trop d'ambiguité finalement puisqu'un troisième n'est pas venu les rejoindre. Mais qu'en est-il lorsqu'on est vivant et que la situation, moins dramatique, parasitée par toutes sortes d'interférences est moins lisible. Des interférences qui vont entraver la constitution du multiple seul capable d'approcher la vérité, les inimitiés, un cors au pied, la paye trop petite, la goinfrerie, les petits et grands défauts des hommes, toutes sortes de pathologies de la communication. Il se passe que la vérité nous échappe et que l'on s'allonge à coté de l'un , du second pour faire le troisième. Cqfd.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents